En 1838, Delacroix a peint George Sand en compagnie de Chopin. Ce tableau a été mutilé en 1865 et 1873, je crois. Quelle en a été la raison ?

Dans notre revue n° 18 (1995), nous avons publié (p.19 à 29) un article de Claude Moins intitulé « Sand, Chopin, Delacroix. Autour de quelques portraits ». En p.25, il fait état de la « mutilation de 1865-73 », ajoutant : « Chopin, George Sand, pas plus que Delacroix, ne mentionnent cette œuvre dans aucun de leurs écrits ». L’auteur de l’article, à défaut d’explication, émet l’hypothèse suivante : « Sur cette toile, George Sand ne s’aimait pas, Chopin ne s’aimait pas [ ils avaient tous deux jusqu’alors un goût du portrait plutôt convenu ], et Delacroix, toujours sensible à l’avis de ses proches, n’aimait pas plus sa peinture ou, plutôt, ne trouvait plus en lui cette motivation dont l’absence met en échec toute entreprise ».
 
L’ouvrage  Tout l’œuvre peint de Delacroix (Flammarion, Paris, 1975, Pl. XL et XLI et p.106, n° s330-331) précise : « Delacroix avait exécuté [ces portraits] sur la même toile (150 x 100 [Robault]) comme esquisse pour une composition dont le Louvre possède un dessin préparatoire. L’œuvre, dans son intégralité, resta inachevée à l’atelier de Delacroix jusqu’à la mort du peintre ; elle passa ensuite dans la collection Dutilleux, et fut coupée en deux parties. Le propriétaire suivant – M. Disourcq, peut-être – céda le portrait de George Sand à Chéramy (1887, 500 francs). Après d’autres changements de propriété, il parvient (35.000 couronnes danoises) à son siège actuel [Ordrupgaard, Ordrupgaardsamlingen, Copenhague] en 1919. […] À la vente Dutilleux, le portrait de Chopin, séparé, fut adjugé à Brame pour 820 francs. Parvenu au Louvre avec le legs A.Marmontel (1907). »

retour au sommaire