Bonjour,
J`ai trouvé l’information que Gustave Flaubert avait écrit  « Un Coeur simple » pour George Sand, mais je n’arrive pas à le vérifier. Pourriez-vous me dire si cela est vrai ou quelle est la vérité?

Réponse de Thierry Derigny

Flaubert a écrit Un Coeur simple de mars à août 1976, soit peu de temps avant la mort de George Sand le 8 septembre.
Ils avaient eu au début de l’année un échange de lettres sur la place des idées personnelles de l’écrivain dans un roman. GS lui écrivait : tu te bornes à peindre [les destinées] en cachant ton sentiment pesonnel avec grand soin par système (Correspondance Flaubert-George Sand par Alphonse Jacobs, Edition Flammarion, 1981, lettre 418 du 18 et 19 décembre 1875). Flaubert lui répond le 31 décembre : je crois qu’on ne doit rien montrer [de ses convictions] et que l’Artiste ne doit pas plus apparaître dans son oeuvre que Dieu dans la nature… mais je réclame des conseils ! et j’attends vos jugements. Le 12 janvier 1876, George Sand lui répond : J’ai déjà combattu ton hérésie favorite, qui est que l’on écrit pour vingt personnes intelligentes et qu’on se fiche du reste.  
Dans le choix du sujet et le traitement qu’il en fait, Flaubert a de toute évidence été influencé par les conseils de George Sand, et les sympathies ou les détestations de Flaubert se laissent clairement deviner dans ce conte, parfaitement intelligible pour le public, qui lui fit d’ailleurs un accueil très favorable.
« En travaillant sur Un Coeur Simple, Flaubert avait toujours en tête l’idée de lui prouver qu’il était capable de montrer de la sympathie envers ses personnages. Son projet tourna court parce qu’elle mourut avant de pouvoir lire la nouvelle qu’il lui avait dédiée, comme il écrivit à son fils, Maurice : « J’avais commencé Un Coeur Simple à son intention exclusive, uniquement pour lui plaire. » Extrait de Comparaisons et contraste entre Madame bovary et George Sand, par Nigel Printki, site Flaubert de l’Université de Rouen http://www.univ-rouen.fr/flaubert/07etud/prentkifr.htm

retour au sommaire