Sous direction
de la communication
et du mécénat

tél. 01 44 61 21 54
fax 01 44 61 20 36

Centre des
monuments nationaux
Hôtel de Sully
62 rue Saint-Antoine
75186 Paris cedex 04
tél. 01 44 61 20 00
fax 01 44 61 20 36
www.monum.fr

Saison 2003
Cinéma

Nohant fait son cinéma !

Du 4 au 8 août 2003 et pour la deuxième année, Nohant fait son cinéma !
Cinq projections en plein air vous sont proposées : Cyrano de Bergerac, Le carrosse d’or, Les aventure de Pinocchio, Le voyage du Capitaine Fracasse et Les Misérables
Ces cinq grands films sont adaptés des œuvres littéraires de Rostand, Mérimée, Collodi, Gautier et Hugo.

Le jardin de Nohant ouvrira dès 19h30 les portes de son parc et de son jardin aux familles et aux amis venus pique-niquer avant la projection, qui débutera 22h dans la très belle cour de ferme du Domaine.

Durant cinq nuits d’été, sous les étoiles de Nohant, la volonté de George Sand que « sa maison soit un lieu chaleureux de rencontre au service de l’esprit et de la pensée », s’accomplira autour de ce rendez-vous convivial destiné à combler un large public ! De la musique et des lectures de textes des auteurs portés à l’écran animeront chaque début de soirée avant la séance de cinéma.

Cette manifestation est subventionnée par la Région Centre en partenariat avec l’association Cinésites, et en collaboration avec la ville de La Châtre.

Informations presse : 02.48.24.06.87
Tarif : 5 €

Entrée libre pour les moins de 12 ans et les habitants de Nohant Vic (sur présentation d’un justificatif)

Les films au programme :

Le 4 août :

Cyrano de Bergerac (Jean-Paul Rappeneau) France-1990–135 mn
Ballet amoureux autour de Roxane : Cyrano, Christian et le comte de Guiche. Ce film est la plus fidèle adaptation cinématographique de la pièce de Rostand ; il met au service du texte, des personnages qui prennent un relief nouveau et du panache ! Les morceaux de bravoure plus ou moins emphatiques de Rostand deviennent les éléments d’une épopée flamboyante. Depardieu est formidable, aussi bien dans la truculence et la tonitruance que dans la sensibilité et l’émotion.

Le 5 août :

Le carrosse d’or (Jean Renoir) France-Italie-1953 -100 mn
Une troupe de comédiens vient bouleverser la vie d’une coure dans une colonie espagnole d’Amérique latine au 18ième siècle. Sa vedette, Camilla (Anna Magnani), est courtisée par un torero fameux, un bel italien et le vice-roi, qui lui offre un carrosse d’or…
Véritable fête de la couleur, cette fantaisie riante rend hommage au monde du théâtre. Comédie satirique, elle est aussi le testament artistique de Renoir.

Le 6 août :

Les aventures de Pinocchio (Luigi Comencini) Italie-1972 -135 mn
Un pauvre menuisier (Nino Manfredi) taille une marionnette dans une bûche : il rêve d’avoir un fils. La fée Turquoise (Gina Lollobrigida) exauce son désir en donnant vie au pantin. Mais le petit garçon se révèle très vite chapardeur et désobéissant…
Adaptation du célèbre roman pour enfant, ce film, s’il reste fidèle à la trame narrative, en modifie la signification : le livre était écrit pour inculquer le sens de l’obéissance, le film, lui, bien au contraire est un hymne à la rébellion contre une éducation qui vise à soumettre l’individu alors que la révolte le conduit à la liberté et à la prise en charge de sa destinée.

Le 7 août :

Le voyage du Capitaine Fracasse (Ettore Scola) France-Italie-1991 -135 mn
Sous le règne de Louis XIII, le jeune baron de Sigognac vit dans son château délabré du Périgord. Son vieux serviteur lui conseille de suivre une troupe de comédiens italiens itinérants pour se rendre à Paris auprès du roi. Bientôt amené à remplacer Matamore sous le nom de scène de « Capitaine Fracasse », Sigognac va mener alors la vie hasardeuse des gens du théâtre…
Scola rend ici hommage au théâtre et au monde du spectacle, avec Vincent Perez, Emmanuelle Béard, Ornella Mutti…

Le 8 août :

Les Misérables (Claude Lelouch) France – 1995 – 170mn
Une très libre adaptation de l’œuvre de Victor Hugo. Les époques et les personnages se télescopent avec tonus, chaleur et lyrisme. Ce film remportera l’adhésion de ceux qui aiment les belles histoires, même si elles sont complexes, ainsi que les émotions vraies et simples. Avec Jean Paul Belmondo, Michel Boujenah…